Plici et les conseils de Google ?

QRcode:111

En allant dans les outils du webmaster qui sont proposés par Google, j’ai pu trouver une liste des éléments qu’un site se doit absoluement de respecter pour avoir un bon positionnement sur Google.

J’ai ainsi pris l’initiative de transformer leurs conseils en un tableau pour voir ce que Plici propose.

Voici ce tableau :

Actif sur PLICI
A faire par le webmaster
Lorsque votre site est prêt, suivre les recommandations ci-après :
Faire en sorte que d’autres sites pertinents proposent des liens vers le vôtre. Oui
Soumettre le site à Google à l’adresse http://www.google.fr/addurl.html. Oui
Transmettre à Google un sitemap de votre site en accédant à la section Outils Google pour les webmasters. Google utilise le sitemap de votre site pour en comprendre la structure et offrir un plus large référencement de vos pages dans son index.
Vérifier que tous les sites susceptibles d’être intéressés par le contenu de vos pages sont informés que votre site est en ligne. Oui
Soumettre votre site aux annuaires les plus influents, tels qu’Open Directory Project et Yahoo! ainsi qu’à d’autres sites spécialisés. Oui
Conseils concernant la conception et le contenu
S’efforcer de définir une hiérarchie claire entre les pages et de créer des liens texte pertinents. Chaque page doit être accessible à partir d’au moins un lien texte statique. oui
Créer un plan de site dont les liens pointent vers les sections les plus importantes de votre site. Si le plan de votre site comporte plus de 100 liens, nous vous conseillons de le diviser en plusieurs pages. oui
Présenter des informations utiles à l’aide de pages au contenu clair et précis. Oui
Essayer d’imaginer les termes susceptibles d’être utilisés par les internautes pour trouver votre site et insérer ces termes dans vos pages. Oui
Pour présenter les éléments les plus importants de votre site (noms, contenu, liens, etc.), utiliser du texte plutôt que des éléments graphiques. En effet, le robot d’exploration de Google ne reconnaît pas les informations figurant dans les graphiques. Oui
S’assurer que le texte associé aux balises title et aux attributs alt est précis et descriptif. oui
S’assurer que vos liens fonctionnent correctement et que le code HTML de vos pages ne présente pas d’erreurs. oui
Si vous utilisez des pages dynamiques (l’URL de la page contient alors le caractère “?”), ne pas oublier que ces pages peuvent ne pas être explorées par certains robots de moteur de recherche. Il est donc conseillé de limiter le nombre et la taille des paramètres de ces URL. oui
Sur chaque page, limiter les liens à un nombre raisonnable (moins de 100). Oui
Conseils techniques
Pour vérifier le fonctionnement de votre site, utiliser un navigateur texte tel que Lynx. La plupart des robots d’indexation de moteur de recherche visualisent en effet votre site de la même manière que Lynx. Si certaines fonctionnalités (JavaScript, cookies, ID de session, cadres, balises DHTML ou contenus Flash) vous empêchent de voir la totalité de votre site dans un navigateur texte, il est possible que les robots rencontrent des difficultés similaires lors de leur exploration. oui
Éviter de faire appel à des ID de session ou à des arguments permettant de suivre les chemins empruntés par les robots sur votre site. Ces techniques sont utiles pour analyser le comportement des internautes, mais le mode d’exploration des robots est entièrement différent. Elles peuvent donner lieu à une indexation incomplète de votre site, car les robots ne peuvent pas toujours éliminer les URL qui semblent différentes, bien que pointant vers la même page. oui
Vérifier que votre serveur Web prend en charge l’en-tête HTTP If-Modified-Since. Cet en-tête permet à votre serveur Web d’indiquer aux robots Google si le contenu de votre site a évolué depuis leur dernière exploration. Cette fonctionnalité permet de limiter la consommation en bande passante et l’exploitation inutile d’autres ressources informatiques. oui
Utiliser un fichier robots.txt sur votre serveur Web. Ce fichier indique aux robots d’exploration les répertoires de votre site qui peuvent ou non être explorés. Vérifier que ce fichier est adapté à votre site ; sinon, vous risquez de bloquer l’accès du robot d’exploration Googlebot de Google. Pour plus d’informations sur le contrôle des robots susceptibles de visiter votre site, consultez la page http://www.robotstxt.org/wc/faq.html. Pour tester votre fichier robots.txt et vérifier que vous l’utilisez de manière appropriée, il faut se servir de l’outil d’analyse du fichier robots.txt disponible dans les outils Google pour les webmasters. oui
Si vous utilisez un système de gestion de contenu, vérifier qu’il peut exporter votre contenu pour permettre l’exploration de votre site par les robots des moteurs de recherche. oui
Utiliser le fichier robots.txt pour éviter l’exploration des pages de résultats de recherche ou d’autres pages générées automatiquement par les moteurs de recherche et qui n’offrent pas d’intérêt particulier pour les internautes. oui
Conseils concernant la qualité - Généralités
Concevoir vos pages en pensant d’abord aux internautes et non aux moteurs de recherche. Ne pas tromper les internautes et ne pas leur présenter un contenu différent de celui destiné aux moteurs de recherche (technique appelée “cloaking” ou dissimulation). Oui
Éviter les “astuces” destinées à améliorer le classement de votre site par les moteurs de recherche. Pour savoir si votre site Web respecte les consignes de Google, il faut simplement se poser la question suivante : “Suis-je en mesure d’expliquer en toute sérénité à un site Web concurrent les solutions adoptées pour mon site ?” Il faut également se poser les questions suivantes : “Ces solutions apportent-elles une aide aux internautes ?” “Aurions-nous fait appel à ces techniques si les moteurs de recherche n’existaient pas ?” Oui
Ne pas participer à des systèmes de liens conçus pour améliorer artificiellement le classement PageRank de votre site. Éviter tout particulièrement les liens vers des spams ou les “sites douteux” sur le Web, car ces liens risqueraient d’avoir une incidence négative sur le classement de votre site. oui
Ne pas utiliser de programmes non agréés pour demander l’indexation de vos pages, vérifier votre classement, etc. Ces programmes consomment des ressources informatiques inutilement et constituent généralement une infraction aux conditions d’utilisation de Google. Google déconseille l’emploi de produits tels que WebPosition Gold™, qui envoient des requêtes automatiques ou programmées à Google. Oui
Conseils concernant la qualité - Points à retenir
Éviter les textes ou les liens cachés. oui
Ne pas utiliser de techniques de dissimulation (”cloaking”) ni de pages de redirection trompeuses. oui
Ne pas envoyer de requêtes automatiques à Google. oui
Ne pas multiplier les termes sans rapport avec le contenu réel de votre site. Oui
Ne pas créer plusieurs pages, sous-domaines ou domaines présentant un contenu en grande partie identique. Oui
Ne pas créer de pages générant des opérations malveillantes, tentatives de phishing ou installation de virus, de chevaux de Troie ou d’autres programmes malveillants par exemple. Oui
Éviter les ‎pages satellites (”doorway”) créées exclusivement pour les moteurs de recherche ou d’autres solutions, telles que les programmes d’affiliation, sans véritable contenu informatif. oui
Si votre site fait partie d’un programme d’affiliation, s’assurer qu’il est utile aux internautes. Présenter un contenu pertinent et original Pour inciter les internautes à visiter votre site en premier. Oui

Un commentaire pour “Plici et les conseils de Google ?”

  1. Franck dit :

    Bravo, PLICI a dès le début mis l’accent sur le référencement naturel des sites (architecture logique, url rewriting…et les résultats sont probants, c’est mérité !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.